lundi 26 mars 2012

26 mars. Sénégal démocrate

Hier soir dimanche, la démocratie a marqué des points au Sénégal.
On avait d'abord craint que la candidature controversée d'Abdoulaye Wade, en poste depuis 12 ans, ne soit le signe d'un recul des libertés politiques dans ce pays. Ce sentiment avait été conforté par les violents affrontements qui ont précédé le premier tour.
Hier soir, Macky Sall, plus jeune et qui a affiché vouloir baisser le train de vie de l'Etat, est sorti vainqueur du deuxième tour. A. Wade s'est montré bon perdant, félicitant son adversaire avant même que les résultats ne soient officialisés.
Le signe encourageant d'une réelle maturité démocratique pour un pays qui, en la matière, a souvent joué les pionniers sur le continent africain.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire