jeudi 28 janvier 2016

Les âmes sentinelles

En allant voir Kiefer à Pompidou, je cherchais des repères dans Paris déconstruit
Technique mixte sur papier. 38x56cm


On a beau dire, on a beau faire, beau déblayer les trottoirs couverts de fleurs et de bougies, décorer de lumières les rues avant les fêtes, quelque chose a changé. 
Quelque chose s’est enfui après le 13 novembre et pas seulement à cause des morts.

C’est vrai : je peine à retrouver Paris depuis que des minots sont morts dans leur candeur. Ce fait-là, cette tuerie de l’insouciance, c'était le point de départ, le choc… Mais le pire était à venir : la victoire des bornés et des paniqués attendait au coin de la rue et ceux qui triomphent du débat — avant de remporter les urnes ! — dégueulent d'arrogance ! 
J’ai mal à gauche, mal au centre et mal aussi, à droite. Point de sursaut d’humanisme, point de réveil d’un idéal républicain: rien, nib, nada, nichts. Exit le 11 janvier: ce fut le repli, la fermeture et surtout l’anathème.
Emmanuel Todd n’avait peut-être pas tort de nous désespérer.

Et puis.
Il y a quelques jours, en allant voir Kiefer à Pompidou, je cherchais des repères dans Paris déconstruit. Je glanais en chemin des pigeons repliés en plein vent, en attendant le soir. Les gris du ciel, tristes comme un 13 novembre, envahissaient les toits. Hiver pâle et douleurs maintenues sous couvert.

Et puis j’ai vu Kiefer à Pompidou.
J’ai posé mon âme ailleurs, l'ai suspendue à mes yeux éblouis. Autre espace, autre temps dans ces matières et dans ces formes, dans le minuscule et le gigantesque. Et c’était ici et c’était maintenant : la même douleur, le même nihilisme, les mêmes espoirs timides, toutefois.
J’ai vu Kiefer à Pompidou et pris de la hauteur : les pieds sur terre et le cœur en bannière, je retrouve peu à peu le geste désireux. 
Une page tourne… et virevolte peut-être.


« Elle est retrouvée.
Quoi ? — L’Eternité.
C’est la mer allée
Avec le soleil.

Ame sentinelle,
Murmurons l’aveu
De la nuit si nulle
Et du jour en feu.

Des humains suffrages
Des communs élans
Là tu te dégages
Et voles selon.

(…) »

Arthur Rimbaud, L’Eternité, Poésies, mai 1872


Wake up little Susie. Collage sur papier. 30x39cm

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire