mercredi 4 avril 2012

04 avril. De dangereux terrorristes.

Same players shoot again : 10 dangereux terroristes ont été interpelés ce matin dans plusieurs villes et j'ai l'impression d'avoir traité le sujet il y a deux jours. Sans vouloir prendre le parti de l'actuelle opposition, c'est quand même difficile de ne pas crier à la "mise en scène". Vous n'y pensez pas, vous, aux dangereux dealers et aux agresseurs de papi qui, eux aussi, faisaient la Une de TF1, en 2007 ?
C'est fou ce que les "arabes des quartiers" ont changé : avant, ils dealaient du crack et du cannabis et enchainaient les tournantes dans les caves. Aujourd'hui, ils sont armés jusqu'aux dents et super forts sur le web. Pour le reste, ce sont bel et bien, toujours, les mêmes antagonismes, les mêmes fractures sociales.

Moi, ce matin, dans ma superette parisienne, citoyenne ordinaire au pays des droits de l'homme et de la laïcité, j'ai plaisanté avec l'hôtesse de caisse. Elle avait, comme toujours, son sourire plein jusqu'aux oreilles. On a parlé de nos hommes, comme deux femmes. A son cou, chastement couvert d'un col roulé noir, une main de Fatima.

Ah, j'oubliais : la France évoque "un péril islamiste au Mali"(1)
Je vous laisse juge de la terminologie.


Pour tout vous dire, le seul truc qui me fasse vraiment peur, c'est la peur qu'on distille.
Et là, franchement, je commence à être écœurée.


(1) P
our mémoire, un certain nombre de dangereux islamistes au Mali sont surarmés… d'équipements made in France.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire