jeudi 12 avril 2012

Présidentielles. Re la honte !

Hier, j'ai manqué le débat. J'aurais pas du. Je n'ai pas pu. Désolée.
J'ai cru comprendre aux commentaires zappés ici et là qu'il avait réservé peu de surprises et que peu de Français l'avait regardé.
La seule serait venue de Philippe Poutou qu'on attendait timoré et qui aurait crevé l'écran. Je l'ai entendu ce matin interrogé sur France Inter et je crois comprendre : ce type se fout éperdument d'être Président puisqu'il sait qu'il ne le sera pas. Moyennant quoi, il apparaît ultra sincère, ce qui - il faut bien le dire - nous change un peu. Pas sûre en revanche que sa sincérité l'ait rendu crédible…

Mais pour de vrai, Marine Le Pen a encore lâché les loups hier soir, tirant à boulets rouges sur l'immigration, le droit du sol, l'avortement, les signes religieux, les réfugiés politiques…
Cette France-là, c'est la France de la honte… mais je sais : ce n'est pas une info.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire