mardi 29 mai 2012

Assad, Poutine, Hu Jintao : coupables !

L'horreur n'avait pas suffit. 13 000 morts n'avaient pas suffit. 
On avait fait mine de ne pas remarquer que, jour après jour, le massacre avait bien lieu en Syrie. 
Mais l'insoutenable est advenu ; un massacre systématique, en un lieu circonscrit, une opération de nettoyage méticuleuse et sans frein.
Phase 1 : pilonnage du quartier résidentiel de Houla pendant plusieurs heures. Phase 2 : fouille des maisons et élimination des survivants. Des familles entières, malheureuses rescapées des bombardements, ont été abattues à bout portant. Bilan : 108 morts dont 30 gosses, en une seule journée et en un seul lieu.

Cela devait arriver, cela arrive toujours quand le crime est impuni.
Ici, en Syrie, le crime est autorisé par la Chine et par la Russie, par pure sympathie politique. Il n'est que déploré par l'ONU impuissante.

Désormais, le chaos syrien est une réalité et quoiqu'il arrive, on ne peut plus imaginer d'issue positive à cette abomination que l'on a laissée pourrir.
De facto, il n'y a plus une zone stable entre le Tigre et l'Euphrate et pas un seul pays dans tout le Moyen-Orient - mais pas seulement - qui ne s'enfonce dans une radicalisation effrayante.

Alors on peut toujours expulser les ambassadeurs syriens en France, en Allemagne et en italie. On peut user de quelques armes diplomatiques pour faire bonne figure et temporiser. On peut même convoquer une "conférence des amis de la Syrie". 
Mais en ce moment-même, le massacre se poursuit en Syrie. 
Vladimir Poutine et Hu Jintao, eux, dorment en paix, sans honte et sans remord.

Comme Neruda en son temps, j'ai juste envie de gueuler :

" Pour le bourreau qui a ordonné la tuerie,
j'exige un châtiment.

Pour le traître qui s'est élevé sur le crime,
j'exige un châtiment.

Pour celui qui lança l'ordre de l'agonie,
j'exige un châtiment.

Pour les défenseurs de ce crime,
j'exige un châtiment."

Pablo Neruda, Chant Général, Les Ennemis.
(écouter le poème complet dit par Anne et Gilles dans un disque de mon enfance). 

2 commentaires:

  1. Putain mais ta vraiment rien compris ou quoi ?
    T'est aller en Syrie au moins pour parler connard ?

    La Libye t'en dit quoi, l'Irak c'est bien l'Irak maintenant que y'a plus Saddam hussein ?

    T'est vraiment un con fo que je me fâche chier avec quelqu'un dans ton genre à 6h du mat !

    RépondreSupprimer
  2. Reste dans tes dessins ça vaudra mieux pour tout le monde !

    RépondreSupprimer