vendredi 15 juin 2012

Il est bientôt minuit…



A partir de minuit, Nicolas Sarkozy perd son immunité présidentielle. Il devrait donc dès demain pouvoir être entendu dans les affaires Karachi, Kadhafi et Bettencourt, toutes trois liées à d'occultes financements de campagne.

Minuit, c'est l'heure du Commandeur.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire