mercredi 27 juin 2012

Recherche d'emploi

Permettez que je parle de moi dans la peau d'ARySQUE.

Je me lève le matin et j'allume la radio. J'écoute et je guette une idée de sujet en me brossant les dents. Ensuite, je fouille un peu dans mon ordinateur. 
Je n'investigue pas. Je ne suis pas journaliste. Je fais confiance à quelques sources journalistiques et je croise. Puis, je dessine et je refouille encore un peu pour vérifier avant de chroniquer (il m'arrive de jeter le dessin parce qu'après vérification, j'ai dessiné une énooooorme bourde ;  l'impatience du dessin, ça ne se contrôle pas).
Enfin, je blogue.

Cela me prend souvent la journée, parce qu'il faut aussi diffuser, monter les pages de la Semaine d'ARySQUE et parce qu'en plus des faits, il y a l'émotion qu'ils suscitent, un truc plus universel que j'ai besoin de lâcher sur des trucs plus picturaux.

Parfois, cela me laisse des demi-journées. Alors j'enlève le costume d'ARySQUE pour quelques missions, souvent écrites, histoire de faire rentrer quelques sous dans la poche d'ARySQUE, parce que le travail d'ARySQUE est totalement gracieux.
Je ne suis pas dans la misère et j'aime celui qui me fait vivre. Bref, je ne me plains pas.
Mais je trouverais quelque justice à ce que ce travail trouve quelque rémunération. Surtout, j'aime les papiers, les pages qu'on tourne.

Alors si vous passez sur cette page, que vous êtes éditeur de presse, de livres ou si vous en connaissez que mon profil pourrait intéresser, merci de faire tourner cette page et surtout le book qui va avec : à consulter en cliquant sur l'image.
J'illustre mes textes et ceux des autres avec plaisir.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire