jeudi 7 juin 2012

Syrie : l'épuration



Ca suffit !
Un nouveau massacre hier a fait au moins 55 morts, dont une vingtaine de femmes et d'enfants, des civils froidement abattus, trucidés dans leur maison après que leur village ait été soigneusement pilonné. Comme à Houla.
Les observateurs de l'ONU n'ont même pas pu se rendre sur place : ils ont été arrêtés par un barrage de l'Armée syrienne, se sont fait tirer dessus.
Et Bachar voudrait qu'on le croit quand il affirme que les insurgés sont responsables de ce crime. Et Poutine parle encore du plan Annan

Comme à Houla, c'est un village sunnite qui est attaqué. Là encore, la zone a été bombardée massivement avant que les troupes n'achèvent les survivants : le procédé est systématique, organisé, et reproductible.
Ce n'est pas encore la guerre civile, la population ne crie pas encore vengeance. Mais l'épuration, elle, semble commencer.

On avait dit plus jamais ça…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire