mardi 10 juillet 2012

Cœur sans frontière

Demain matin à l'aube, les voyageurs en provenance de Dakar et à destination de Paris verront le soleil se lever au-dessus d'une mer de nuages.
Demain matin, juste après le lever du soleil, un petit garçon atterrira dans un aéroport parisien. Il aura vu sans doute ce spectacle-là et j'espère que cette beauté lui aura réchauffé l'âme sans fatiguer son cœur malade.

Parce que demain matin à l'aube, arrive à Paris, un hôte de marque : un garçonnet de 9 ans au souffle court mais plein de vie, qui rêve, comme tous les gosses, de courir derrière un ballon et de grimper aux arbres.
Ici, des équipes de soignants mettront tout en œuvre pour réparer son cœur.
Ici, des Dignes l'accueilleront comme un membre de la famille, lui apporteront soins préopératoires et postopératoires, affection et pédagogie : un cocon familial de substitution.
Là-bas, ses parents guetteront le retour de l'enfant au souffle apaisé.

Depuis 1996, l'association Mécénat cardiaque a pris en charge plus de 1800 enfants, hébergés par des familles d'accueil bénévoles et opérés dans 11 hôpitaux français.
L'un deux arrive demain. Sa chambre est déjà prête à deux pas de Paris, juste au-dessus du salon, avec vue sur le jardin. Deux palmiers l'y attendent comme deux brins de Sénégal.
Ceux qui l'accueillent et ceux qui le soignent nous rendent fiers d'être humains.

Je voulais les remercier. Je voulais surtout qu'on soit super nombreux à penser à ce gamin, pendant ces six semaines !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire