jeudi 12 juillet 2012

Les hommes libres du Mont Maudit


©Aql in SEYRAQ

Ils se sont levés tôt ce matin, à l'heure où d'autres se couchent et même encore plus tôt. Le vent promettait de rendre l'ascension du Mont Maudit un peu plus délicate. Ils s'étaient peut-être frappé les bras pour se réchauffer en chaussant les crampons après un vague café, un vague thé, une vague nourriture énergisante. 
Puis ils sont partis, comme on part toujours dans ces cas-là : un brin endormis certes, mais titillés par cette petite pointe d'adrénaline qui rend la montagne si excitante…

Ils sont partis comme il faut, à l'heure où il faut. Pas forcément trop tard, ni trop tôt. 
L'avalanche, elle, fut matinale. Aux alentours de 5 heures du matin, elle a balayé le couloir dans lequel s'étaient engagées quelques cordées. 15 alpinistes ont été emportés. 9 sont morts. 4 sont portés disparus. Les secours ont du arrêter leurs recherches jusqu'à demain.
C'est le plus grave accident de montagne à Chamonix depuis 10 ans. 
C'est la montagne, c'est tout : un ultime espace de liberté, quoique. 
Parfois, les hommes libres s'y brûlent les ailes. C'est tellement puissant là-haut !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire