mardi 12 février 2013

Le pape est…


Il ne démissionne pas et il n'est pas mort, il renonce et voilà 6 siècles que cela n'était pas arrivé : exit le pape, exit Benoît XVI.
Et comme à chaque fois que s'annoncent de nouvelles élections papales, me revient en mémoire une comptine de mon enfance :

Le pape est mort
Un nouveau pape est appelé à régner.
Araignée ? quel drôle de nom !
pourquoi pas libellule ou papillon ?

Je sais, c'est ridicule et m'étant absentée plus d'un week-end, j'aurais du faire mieux.
Seulement voilà, j'ai chantonné cette comptine quand j'étais enfant et j'en riais aux larmes comme s'il s'était agi du pire des blasphèmes : c'est que dans les familles catho, en ce temps-là, on ne se moquait pas du pape. Moi si !

Et là, tout de suite, je dois avouer que la renonciation du pape ne m'inspire rien… Sauf que je doute de regretter celui-ci.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire