lundi 4 février 2013

Le Serval et le coq


Après un week-end au cours duquel nous avons entendu et réentendu les Maliens remercier la France, où l'on nous a étalé l'émotion du Ministre des affaires étrangères essuyant sa larme émue devant tant de reconnaissance ; après un week-end où l'on a voulu nous dire que le Mali était tellement sécurisé que même le président de la république pouvait se rendre sur place sans craindre pour sa vie… Joe Biden, est venu en personne féliciter le président de son initiative malienne… et appuyer sa demande d'une intervention des casques bleus.


Pendant ce temps-là, les associations manifestaient leur crainte de voir disparaître l'aide humanitaire et un papa portait plainte pour le déces in utero de son gamin dont la mère n'a pas trouvé de place à l'hôpital pour accoucher à la date prévue.

Cocorico chante le coq… les deux pieds dans la merde. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire