mercredi 13 mars 2013

Rendez-vous le 16 mars contre Bachar


Mars 2011 - mars 2013 : voilà deux ans que dure la crise syrienne.
Il y a un an, lorsque je commençais ce blog, on comptait 9000 morts.
9000 morts la première année, plus de 60 000 la seconde. 

On peut penser comme Poutine que c'est aux Syriens de décider de leur sort. Mais décider de quoi quand on est privé de démocratie depuis des lustres (la dernière élection démocratique date de 1963 !) et qu'on est assassiné depuis des mois ? 
On peut argumenter que nombre de fondamentalistes mènent la danse de la rébellion. So what ? Cela excuserait le massacre, l'accumulation de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité et l'on devrait accepter qu'un dictateur sanguinaire reste au pouvoir par peur de l'islamisme ?
D'autres ont cru qu'il était bon de choisir Charybde plutôt que Scylla, Hitler plutôt que Staline… Avec les résultats que l'on sait : l'horreur absolue sur laquelle il faut bien, tôt ou tard, ouvrir les yeux, et contempler notre propre laideur, notre immense lâcheté.

Concernant la Syrie, on ne pourra pas dire qu'on ne savait pas. 
Concernant la Syrie, on ne peut pas non plus, ne pas se sentir concernés par ces gosses égarés, ces femmes violées et assassinées, ces villages sunnites – tels Daraya – pilonnés avant d'être nettoyés… j'en passe et des bien pires.

Citoyens impuissants, nous n'avons qu'une arme : dire, exprimer, dénoncer…
Alors je crois important de se retrouver, en marée humaine, samedi 16 mars à 14h30, place de la République à Paris pour dire que le responsable de ce crime doit partir immédiatement ; avant la destruction complète de ce pays sublime, avant que soit atteint encore un nouveau seuil : celui des 100 000 morts.

Samedi 16 mars, dites votre opposition à Bachar Al-Assad
et jusque là, battez le rappel auprès de vos relations pour qu'une marée humaine vienne décourager les pro Bachar qui prévoient de manifester le lendemain.

1 commentaire:

  1. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer