mardi 25 mars 2014

Loveland against racism


Depuis le temps que j'en publie des petits bouts, il était temps que je vous offre une vue d'ensemble de mon mur Loveland. Le voici donc tel qu'il était ce matin, avant que je n'y ajoute de petites fleurs bleues…




Ces fleurs-là sont militantes, elles sont celles de la tolérance et par les temps qui courent, elles m'ont semblé fort à propos.
Voici donc White boys et Black boys, deux chansons tirées du film Hair réalisé par Milos Forman : où il est dit que l'amour ne connaît pas la préférence nationale ni les couleurs de peau, où il est suggéré aussi que les gays sont juste des amoureux comme les autres. CQFD




1 commentaire:

  1. Toujours du plaisir à découvrir et à lire avec un certain amusement car ma prochaine expo traite du racisme, en fait de la différence pour nous ramener au rejet, se questionner sur le sens et le pourquoi de nos actes, nous faire comprendre que le simple fait de rejeter quelqu'un, un copain, à l'école, au primaire, juste comme ca, sans savoir pourquoi, en fait s'est déjà la peur de la différence, le début de l'homophobie, un racisme qui s'installe.

    RépondreSupprimer