mercredi 26 mars 2014

Loveland - Lettera amorosa


Humaniste et immense poète, grand résistant et génie du verbe, René Char est sans aucun doute ma muse la plus intime : c'est d'ailleurs la lecture de la Parole en archipel qui donna sa substance au livre des Errances que je dessinais et écrivais en 2010. Il y était déjà question d'un jardin extraordinaire, refuge et lit de deux amants éternels.

Je voulais donc pour accueillir René Char dans Loveland, une place de choix, un arbre occupant toute la hauteur dans une partie bien visible et j'ai choisi pour ce faire, un texte bouleversant du grand homme : la Lettera amorosa (rééditée en poche chez Gallimard avec des illustrations de Braque et Arp, excusez du peu). 

On dit que René Char l'écrivit inspiré par le madrigal de Monteverdi du même nom. Il rend d'ailleurs hommage au compositeur italien du début du XVIIe siècle en prenant pour dédicace, une citation du livret italien.

J'aime cet écho qui traverse les siècles, partageant les muses comme pour bâtir un "rempart de brindilles" contre le temps ! Mais, chut ! La lettera amorosa de Monteverdi est ici chanté par la soprano Maria Cristina Kiehr. Alors, musique Maestro !




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire