jeudi 13 mars 2014

Loveland, Oh Suzie Q


Cette musique m'habite littéralement. Quand elle surgit en aléatoire dans mes oreilles enfouies sous le casque, une gigantesque banane s'affiche entre mes deux oreilles et je ne peux pas retenir un léger chaloupé de la hanche en avançant le pas. Chaque fois qu'on m'agace, qu'on me gonfle, qu'on m'irrite, je respire un grand coup et j'entonne "Oh Suzie Q" en serrant les dents pour ne pas m'énerver… Il ne se passe pas une semaine sans qu'elle vienne me chatouiller les méninges, habiter mes pensées.

Cette chanson écrite par Dale Hawkins et rendue ultra célèbre par les Creedence Clearwater Revival en 1968 n'a pourtant pas des paroles d'une profondeur vertigineuse ("Oh Suzie Q, j'aime ta façon de marcher, j'aime ta façon de parler, oh Suzie Q, dis que tu seras sincère, dis que tu seras mienne, Oh Suzie Q Je t'aime…" et puis c'est tout). Mais j'aime et je re-aime, je like et je surlike et bien malin celui qui sait pourquoi il aime. 
Alors, amigos, Musique !




 A voir aussi, la version plus ancienne, un brin plus rock et franchement plus rapide que réalisèrent les Rolling Stones en 1964


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire