vendredi 28 mars 2014

Loveland - "Qui veut ouïr chanson"


L'arbre du jour, le dernier de la semaine, déploie ses branches en marche arrière. Tronc et frondaison racontent des histoires anciennes, des chansons d'autrefois que Malicorne avait reprises en 1976. J'étais encore toute petite — bien plus qu'aujourd'hui, si, si — et j'avais adoré ces textes et ces mélodies.

Spéciale dédicace à mes deux grandes filles (c'est si bon de vous avoir !) que j'ai bercées de ces chansons chaque soir avant qu'elles ne réclament des livres, et chaque nuit quand le sommeil les quittait, quand les dents les réveillaient ou qu'un cauchemar les inquiétait. C'est vous dire ce qu'elles contiennent d'amour !
Aujourd'hui, il me fut aisé de les retranscrire sur mon mur Loveland, nul texte à consulter : je les ai toutes en tête, toutes par cœur… je pèse mes mots.

Cela nous fera une jolie playlist. Puisse-t-elle vous inspirer un vote éclairé, un vote aimant.
Très bon week-end à tous… sauf aux candidats FN, bien sûr.

Les Tristes noces



Quand j'étais chez mon père



 Voici la Saint-Jean


Quand je menais mes chevaux boire





L'Ecolier assassin


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire