lundi 31 mars 2014

Loveland - trois ifs pour une môme



Trois ifs on pris place sur Loveland.
Trois ifs qui ne sont pas des arbres de cimetière, mais plutôt trois ifs comme ceux qui bordent certaines collines toscanes. Ils me rappellent que c'est là, devant un polyptyque de Duccio de Buoninsegna, que j'ai décidé de me consacrer toute entière à la peinture.

Mais trois ifs aussi pour rendre hommage à la môme Piaf, inégalable en matière de chanson d'amour, elle que l'amour a tant boudé. Trois ifs pour une chanteuse qui portait en elle toute la gouaille et la douleur de cette ville que j'aime : Paris. 

Dans ces frondaisons, se cachent l'Hymne à l'amour, les Amants de Saint-Jean, Mon légionnaire, les amants d'un jour, La foule, La Vie en rose, Mon Manège à moi…


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire