jeudi 15 janvier 2015

En douceur


On enterre ces jours-ci les assassinés de Charlie. 
Dans les écoles, on tente d'assumer que des enfants de 10 ans aient tenu tête à leurs enseignants et refusé de respecter la minute de silence.
Hier ont été diffusées sur les réseaux sociaux, des images de Baga au Nigeria : place jonchée de corps par dizaines, mouches bourdonnantes et suceuses de cadavres. Insoutenable carnage !
Où est l'insulte au prophète sinon dans ces corps massacrés en son nom ?

Fatiguée des hommes, je m'en vais rendre hommage à Dame Nature. 
Il n'y a que face à elle que je doute vraiment, il n'y a que dans la contemplation de ses merveilles qu'il m'arrive de penser "Dieu, que c'est beau !" et Spinoza n'est pas loin de me convaincre : "deus sive natura".

Ce week-end débutent les premières Rencontres des peintres de montagne en Dauphiné et je compte parmi la quinzaine d'exposants. Je serai sur place pour dédicacer Seyraq samedi et dimanche. C'est à Romans-sur-Isère dans la Drôme et ça dure deux semaines. Là, j'espère honorer mes montagnes adorées et offrir à chacun la douceur qui s'impose en ces temps de douleur.
Aperçu.




Rencontre des peintres de montagne en Dauphiné
Galerie de l'hôtel de Clérieux
Place aux Herbes. Romans-sur-Isère 
Du 17 janvier au 1er février 
Entrée libre du mercredi au vendredi de 15 à 18 h,
le week-end à partir de 10h.
Vernissage le vendredi 16 janvier à 19h.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire