mercredi 1 juin 2016

le Lecteur du parc

Le Lecteur du parc. Structure en matériaux divers. Travail en cours.

Depuis quelques jours, un lecteur assidu demeure assis dans mon atelier. Il y a un mois encore, il n'était qu'une vieille chaise démolie, un guéridon retourné et quelques fils de fer entortillés. Une vague idée, un projet mûri depuis longtemps mais que je n'osais pas.
Que lit-il ? De quels mots ses habits seront-ils cousus ? Quelles seront ses couleurs ? Sera-t-il surfilé d'étoiles et de soleils ? Saura-t-il, par dessus-tout, se vêtir de saisons ?
Je ne sais pas. Je sais très peu de lui.
J'avance pas à pas.

Je sais pourtant qu'il aime déjà les gens et qu'il croit dans les livres plus qu'en n'importe quel dieu.
Je sais qu'il se construit avec des bouts de rien et des textes de partout et que très rapidement, herbes et plantes l'envahiront ; comme elles font avec les maisons abandonnées pour qu'elles restent vivantes.

Je sais aussi qu'il aimera lire ses pages en se laissant distraire par les cris des enfants qui jouent et qui grandissent. Je sais qu'il s'installera quelques temps pour cela, dans un square du quartier…
Alors pour le moment, je l'appelle timidement "le Lecteur du parc" et je tente de l'apprivoiser comme l'on fait avec un renard.

(…)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire