samedi 27 avril 2019

Les Amants de Coste Belle à Paris, en mai



« Je les avais trouvés enlacés l’un à l’autre, embrassés de brindilles. »
 « Qui étaient-ils ? Qui étaient ces amants que la passion avait cloués ici ? »…

J’avais écrit ça quelque part. J’avais alors un autre nom et j’apprivoisais Coste-Belle.
Cette histoire m’avait tenu deux années, puis encore une autre avec un comparse à tête de scribe qui gardait le verger.

C’était déjà en lisière de verger. C’était déjà des amants. Et c’était déjà envahi de parfums chariens.



Voilà que j’y reviens.
L’an passé, en dessinant l’actu, j’ai contemplé, ahurie, le temps qui court trop vite. J’ai besoin maintenant du Temps long ; celui qui s’étire en dépliant ses membres pour rencontrer ta peau, rassuré de te trouver présent au réveil.

« … Je n’ai plus de fièvre ce matin. Ma tête est de nouveau claire et vacante, (…) », dit René Char qui - bien sûr - a raison.

Loin de Coste-Belle et entre quatre murs, j’ai donc construit pour Paris, un couple d’amants enlacés comme ceux de Coste-Belle : ils en sont la réplique infidèle ; ils racontent autre chose et s’aiment différemment sous la mansarde de mon atelier.
Ils attendent un coin de terre pour planter leurs pieds profondément dans la mousse. 
A Coste-Belle, le printemps a commencé. 

Il était une millième fois, deux amants enlacés embrassés de brindilles…
Deux amants plantés en bac quand ils partent en voyage.



Rendez-vous du 18 au 25 mai 
A l’occasion du Génie du dessin 2019 auquel je participe avec 13 autres artistes pendant une semaine, j'exposerai les premiers travaux de cette nouvelle série et les Amants en bac. 

Pour les amants enlacés qui seront plantés là, la comédienne Anne Brissier viendra lire Lettera Amorosa de René Char, le 19 mai à 17h. A ne pas manquer ! 
Je vous en reparle bientôt.





 A noter : la Galerie du Génie étant en travaux, cette édition du Génie du dessin se tiendra dans l’atelier de Jean Chazy, cour de l’Industrie, Paris XI. Au plaisir de vous y voir.







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire